Ressources HumainesGestion de carrière et opportunités

Gestion de carrière et opportunité ?

Après quelques mois passés chez DataWords, j’ai finalement été rappelée par Sophos pour un poste bien plus enrichissant. Je propose ici mon retour d’expérience et 2 enseignements importants qui pourront potentiellement vous aider dans votre propre gestion de carrière. En fait je m’adresse ici à la fois aux entreprises (marques employeurs) et aux personnes qui souhaitent gérer leur carrière professionnelle.

Pour votre gestion de carrière ne partez jamais fâché…

La vie d’une entreprise est faite d’entrées et sorties de collaborateurs, c’est la vie, c’est comme cela mais pensez toujours à votre gestion de carrière avant de claquer la porte. Quand vous quittez une entreprise, il est préférable de partir en laissant une bonne image de vous et ne rien laisser traîner sous le tapis. Soyez efficace jusqu’au bout, faites un transfert de vos dossiers, soyez professionnel. D’ailleurs votre entreprise vous paie jusqu’à votre solde de tout compte, ne pas être pro jusqu’au bout, c’est tout simplement du vol.

L’annonce de mon départ chez Sophos en février dernier a fait quelques vagues et rapidement le groupe a pris contact avec moi pour savoir comment il pouvait me retenir. Dix jours avant de commencer mon nouveau job, le 15 mai 2019, il fait d’importants efforts pour me retenir mais je ne me voyais pas annoncer chez DataWords que je ne viendrais pas finalement. Et puis après 7 ans chez Sophos et un peu d’ennui sur la fin, je pensais sincèrement qu’il était temps pour moi de changer d’univers.

Pendant 3 mois j’ai tenté de m’intégrer dans cette nouvelle boîte sans penser « gestion de carrière », je voyais juste que c’était un très beau challenge et que j’avais envie de déplacer des montagnes. Je suis malheureusement allée d’illusions en désillusions dont je vous passe les détails. Toujours draguée de façon rapprochée par Sophos, associée à une très maladroite reconduction de période d’essai, j’ai sérieusement étudié leur proposition.

Est-ce un aveu de faiblesse de retourner chez Sophos ? Nous nous sommes beaucoup posés la question avec mon mari et quelques amis. Finalement pas du tout ! Je vais retourner chez Sophos mais sur un poste créé sur mesure et bien plus intéressant qu’auparavant !
Je viens de passer quelques jours chez Sophos et je me sens comme à la maison, des grands projets à mener avec une équipe internationale avec laquelle je me sens déjà bien. Ici en présence de Jill Bowles, Senior HR Director EMEA et Héloise Chhuon à qui Sophos vient de proposer un poste HR basé en France. Je tiens aussi à remercier Jackie Denton qui m’a fait confiance pour ce nouveau projet.

Les entreprises ont des lacunes en gestion de carrière

Au final, si Sophos avait su mesurer mes compétences, mes envies et surtout que je m’ennuyais dans mon travail… Et bien une promotion avec une augmentation peut-être dans une moindre mesure plutôt que de me laisser partir et me faire revenir aurait été bien plus optimum pour les deux parties.

Les softskills sont à la mode, je n’entends parler que de cela en ce moment. Je vous recommande au passage SkillsBoard.io pour la gestion continue et objective des compétences. Marque employeur, talent acquisition, capacité de rétention des talents… J’ai l’impression qu’il y a un vrai grand décalage entre tout ce qui existe comme solutions et startups pour rendre les entreprises attractives et la capacité des entreprises à trouver et mettre en oeuvre ces solutions innovantes.

J’ai aussi le sentiment que les entreprises franco-françaises, sont pilotées par des gaulois archaïques réfractaires à toutes formes de changements. Mes mots sont crus mais choisis. Un exemple très précis me vient à l’esprit, celui du « home office », un gros mot pour un Manager français, un « non sujet » pour les anglo-saxons car c’est tout simplement naturel chez eux. Les cadres français passent plus de temps au travail que les autres ? Oui pendant que les français font du présentéisme, les anglais et les américains sont plus productifs en home office.

Votre service RH et digital marketing savent-ils se parler ?

Votre service des ressources humaines est-il en phase avec les techniques de « Marque Employeur » ? Savent-ils parler avec le marketing pour s’approprier ce concept de développement de votre e-réputation ? Savez-vous que certains étudiants sont embauchés avant même d’être diplômés ?

La guerre des talents pousse aujourd’hui les entreprises à être de plus en plus tôt à l’esprit des étudiants.
A tel point que 62% des étudiants de grandes écoles de la promotion 2017 ont été embauchés… avant même l’obtention de leur diplôme* !

Cette citation provient de la newsletter de JobTeaser du 19 septembre 2019.

Je sors tout juste d’une formation avec VISIPLUS Academy : Gestion RH et recrutement a l’ère du digital, un module du cursus de Master Manager des Ressources Humaines. J’ai bien sûr appris énormément sur les techniques digitales, les outils, les sites, les services et je me suis bien rendue compte que ces techniques digitales ne font pas souvent partie du vocabulaires des RH en général.

Mes conseils aux Entreprises

  • Identifiez les forces et faiblesses de vos employés,
  • Occupez les esprits vifs à des fonctions plus intéressantes,
  • Imaginez, créez des plans de carrières,
  • Proposez des alternatives à vos talents,
  • Identifiez les lacunes des Managers qui obstruent votre clairvoyance.

Articles connexes sur la gestion de carrière

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires